15 mars 2007

Terracotta à la vie à la mort

Je ne sors jamais ou alors rarement sans Terracotta. Quand je l'oublie, on me demande si j'ai dormi la nuit d'avant. Ce type de réflexion me vexe à mort, donc j'évite d'oublier ce magnifique poudrier.
Oui, beaucoup de gens ont été traumatisés par la Terracotta, qui leur donnait un teint orange. Mais j'ai le teint orange à la base ( demi-hérédité africaine oblige), donc je ne me gêne pas avec la Terracotta. Pour une peau métisse, la Terracotta, c'est un peu comme un blush rose pour une peau blanche, l'étape bonne mine obligée.
Je m'en sers en blush, un peu sur le nez, sur le front, et j'ai déjà l'air beaucoup plus fraîche.
Mais bien sûr que je ne mets pas que de la Terracotta ( mais ne me prenez pas pour un pot de peinture non plus). Si la Terracotta est la reine de ma trousse à maquillage, l'anti-cernes est le prince consort.

Posté par Banana Bliss à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Terracotta à la vie à la mort

Nouveau commentaire