Récits d'une tante

07 mai 2007

Des élections

Oui je sais je n'ai jamais parlé politique ici et à vrai dire ce n'est pas mon travail. Mais j'ai ma carte d'électrice.
Tout d'abord je suis allée voter.
Aux deux tours.
Je suis assez mitigée d'ailleurs.
Je fais partie des indécis qui se sont décidés à la dernière minute.
Bon, moi, je suis pour une gauche européenne version allemande, et je m'étais inscrite au PS pour voter Strauss-Kahn aux primaires du PS. Mais ce n'est pas lui qui est passé.
J''espère que dans cinq ans on aura une vraie gauche, réaliste économiquement et imprégnée des véritables valeurs de la gauche qui ne me paraissaient pas vraiment défendues par Ségolène Royal. Mais après chacun ses idées hum.
Je ne suis pas allée faire la fête au Man Ray, ça non.
Ah, et non je ne veux pas voter gauche parce que ça fait chic. Mais ça vous l'auriez compris sans mon aide.

Posté par Banana Bliss à 03:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]


03 avril 2007

Back to France

Meuh non, je ne suis pas rentrée en France pour toujours, juste pour mes "Ostern-Ferien" ( vacances de Pâques pour ceux qui suivent). Comme les Allemands sont emmerdants, évidemment, je suis à cheval entre la zone A et la zone C, pratique. Mais arrêtons de râler: je suis chez moi, et en plus c'est bientôt mon anniversaire. ( bah oui la coïncidence est parfaite: je préfère avoir des cadeaux made in France que made in Germany, snobisme oblige).
Ce sera tout pour aujourd'hui: je vous parlerai un autre jour des cadeaux so french que l'expatriée adore s'offrir. ( et de Versailles, eh oui, je suis née là-bas)

Posté par Banana Bliss à 18:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 mars 2007

De l'Allemagne en général

Puisque ma grande particularité sur la blogosphère c'est d'être en Allemagne, je vais consacrer un post tout entier là-dessus, et d'autres suivront.
Pour que les choses soient claires, j'habite dans le Bade-Wurtemberg, dans la région de Stuttgart, ceci dit pour ne pas généraliser à toute l'Allemagne.
Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est particulier.
Et d'ailleurs les Allemands ne s'entendent pas entre eux. Ceux du Nord disent par exemple disent que ceux du Sud sont des ploucs arrogants et froids, et parlant un allemand douteux, puisque mâtiné d'accent schwäbisch. J'ai connu un chauffeur de taxi qui m'a dit au moins dix fois "ouh là, ma pauvre Française, c'est pas cette région qui va vous faire aimer l'Allemagne, allez dans le Nord, allez à Hambourg"
Bah oui, mais moi, le Nord je ne connais pas, je me contente du Sud pour l'instant.
Et mes impressions sont que:
-ils ne sont pas moins aimables que les Parisiens
- décidément les Allemands n'aiment pas les cartes, surtout quand ce n'est pas une carte allemande
- ils ne sont pas méchants avec vous, mais préfèrent quand même être entre eux
- la majorité connaît deux ou trois mots de français ( merci beaucoup, madame... je ne parle pas beaucoup le français... euh oui, mademoiselle... pas de problème... mais allez trouver l'équivalent en France pour un Allemand)
- la mode en Allemagne est parfois spéciale ( je croyais naïvement qu'il n'existait PLUS PERSONNE AU MONDE avec des cheveux coupés en brosse sur le dessus de la tête et une traînée de cheveux pendouillant sur la nuque), à noter l'exception d'Hallhuber, une chaîne allemande qui fait VRAIMENT des trucs pas mal
- le café allemand est une horreur, de l'eau chaude amère et noirâtre, heureusement que je préfère le thé
- les Allemands adorent les colorations ( noir corbeau, mèches rouges ou blond platine sur des brunes de préférence), même les garçons eeeh oui
L'arrière-pays de Stuttgart est un petit peu ennuyeux, mais Stuttgart est une ville tout à fait vivable, avec des très beaux musées ( notamment la Staatsgalerie avec des très beaux Max Beckmann entre autres) et une riche palette en shopping, commerces divers et variés, bars... ( je vous parlerai un autre jour, avec photos à l'appui,de la nuit des musées à Stuttgart)
En somme, le Bade-Wurtemberg, pour une Parisienne, c'est dépaysant, mais quel endroit au monde ne le serait pas, à part Londres?

Posté par Banana Bliss à 00:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 mars 2007

A propos du blog

Bon, pour être clairs, nous sommes deux personnes à bloguer sur cet espace.
On est deux étudiantes en école de commerce, et on anime ce blog ensemble.
Pour je-ne-sais quelle raison perverse, canalblog a raté l'identification de l'une d'entre nous.
Bon, donc, voilà: pour Fafa, qui s'occcupera entre autres de la rubrique " Musique", vous verrez toujours signé Fafa.
Pour moi-même, il n'y aura rien de marqué.
Voilà.
En espérant que vous vous y retrouverez tous.


Posté par Banana Bliss à 21:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2007

Terracotta à la vie à la mort

Je ne sors jamais ou alors rarement sans Terracotta. Quand je l'oublie, on me demande si j'ai dormi la nuit d'avant. Ce type de réflexion me vexe à mort, donc j'évite d'oublier ce magnifique poudrier.
Oui, beaucoup de gens ont été traumatisés par la Terracotta, qui leur donnait un teint orange. Mais j'ai le teint orange à la base ( demi-hérédité africaine oblige), donc je ne me gêne pas avec la Terracotta. Pour une peau métisse, la Terracotta, c'est un peu comme un blush rose pour une peau blanche, l'étape bonne mine obligée.
Je m'en sers en blush, un peu sur le nez, sur le front, et j'ai déjà l'air beaucoup plus fraîche.
Mais bien sûr que je ne mets pas que de la Terracotta ( mais ne me prenez pas pour un pot de peinture non plus). Si la Terracotta est la reine de ma trousse à maquillage, l'anti-cernes est le prince consort.

Posté par Banana Bliss à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2007

Joies de la vie étudiante

Je ne vais pas vous parler de toutes les joies de la vie étudiante, il y en a trop voyons.
Je vais juste vous parler aujourd'hui de la bouffe étudiante.
L'étudiante moyenne que je suis déteste la cuisine. Ma cuisine est directement dans ma chambre, alors l'huile d'olive, moi je l'aime bien dans mon assiette, mais en parfum d'ambiance, je préfère les bougies Diptyque voyez. Donc je ne cuisine jamais. Ou alors des pâtes, où il n'y a jamais assez de sel, parce que je n'ai pas un verre doseur à la place des doigts, ou du riz. Même principe: l'eau qui bout est inodore.
Tout cela sans assaisonnement.
Renoncez aux plats cuisinés en Allemagne.
Je mange parfois des soupes en sachet à diluer, mais je mets toujours trop d'eau, c'est immonde.
Que reste-t-il?
Ah, si, les tomates et les olives, les seuls légumes que je supporte. Donc, je les mange, ainsi, sans assaisonnement.
Avec tout ça, le pire, c'est que je me porte encore bien, malgré les cures de céréales mélangées à du lait que je mange aussi quand j'ai épuisé le stock de pâtes, tomates, olives. Bah, c'est équilibré non?
J'ai aussi testé les substituts de repas goût framboise, mais deux de mes amies m'ayant menacé de me conduire à la police, j'ai renoncé.
L'idéal pour moi, ce serait des pilules vitaminées et coupe-faim à avaler, parce que décidément je déteste la cuisine.
Mais attention hein, je ne suis pas anorexique, si on me fait à manger, je ne dis pas non, seulement je crois que je ne suis vraiment pas douée pour ça.
PS: en ce moment, je suis en train de manger une sorte de cordon-bleu à l'allemande, d'un orange aussi délicat qu'artificiel, brûlé à l'extérieur, et cru à l'intérieur. Hum, c'est délicieux.
PPS: Bon appétit au fait, ou comme on dit chez nous Guten Appetit.

Posté par Banana Bliss à 20:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 mars 2007

Hygiène de l’assassin

Comme Hélène j’ai une passion pour les baumes. J’en ai quatre essentiels : le stick Nutrix de Lancôme ( j’ai beau préférer les versions en pot, parfois un stick c’est bien pratique, genre dans la rue, ou pour ne pas graisser mon iPod), le Carmex ( j’adore l’odeur, et l’effet de fraîcheur immédiate), le rêve de miel de Nuxe ( désolée, je déteste. Cet effet pâteux c’est insupportable), et la crème de huit heures d’Elizabeth Arden ( odeur spéciale, en effet. Une fois, dans le train, j’ai eu la mauvaise idée de le mettre sur mes lèvres, ma voisine n’a pas arrêté de renifler pendant tout le trajet, la pauvre. Mais c’est efficace).
Mais voyez-vous, moi, les baumes, je trouve ça utile, mais pas plus glamour que ça. Alors je n’aime pas en mettre le jour, je veux dire, ne mettre que ça. Mais souvent, le baume dénature le rouge (oui je mets du rouge, pas du gloss, ou alors rarement, parce que moi, le gloss ça me fait ressembler à une chanteuse de RNB, très peu pour moi).
Alors j’utilise la crème de huit heures d’Elizabeth Arden en version colorée le jour. Les couleurs sont belles, l’odeur un peu moins forte, et la tenue est bonne. Mes lèvres sont hydratées, et quand même embellies. Pour un baume ça fait cher, mais pour un rouge à lèvres vraiment hydratant, je trouve ça correct.
Pour ceux que ça intéresse : j’ai la couleur Plum, une sorte de bordeaux, parfaite pour les peaux mates, et je l’ai trouvé chez Marionnaud. Voilà vous savez tout. Auf wiedersehen.


Posté par Banana Bliss à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Introduction au chef d'oeuvre

Je suis presque intimidée en publiant mon premier post.
Il y a tellement de blogs formidables qui ont été créés depuis l'invention de ce truc, que j'ai vraiment l'impression de faire un peu tache, surtout que je vis dans un endroit qui n'a rien de hype, mais j'espère que je pourrai vous convaincre de venir souvent me voir. Ne faites pas attention au titre de mon blog, j'ai pris ce titre-là par panne d'inspiration soudaine.
J'ai donc créé ce blog pour vous faire partager un peu de ma vie ( ce qui peut être susceptible de vous intéresser hein,je vais pas vous parler de mon angine ou de la dernière fois où j'ai perdu mes clefs et où j'ai failli coucher dehors, ça n'intéresse personne évidemment)
Je vis à l'étranger, en Allemagne plus précisément, alors je suis en décalage sur certains sujets ( eh oui les élections présidentielles en France ça intéresse moyennement le Frankfurter Allgemeine Zeitung, sauf si ça concerne Airbus), et j'adore les nuits blanches, donc forcément je publierai parfois mes posts où les poules sont couchées et où les coqs ne chantent pas encore.
Ouh là ça paraît simple à lire les posts de blog, mais à écrire, ma parole, c'est moins rapide, et pourtant à mon âge, je sais quand même écrire ( j'ai quand même mon bac, bon d'accord ça ne vaut plus rien aujourd'hui, mais quand même)
Ah, et pourquoi Banana Bliss? Quelle question! Bah je suis en école de commerce, et je commence à m'y connaître en alcools, même si je déteste le mauvais alcool ou frelaté, ce qui limite les occasions d'être bourrée vous l'admettrez. Bon, sur la thématique de l'alcool, je trouvais que je pouvais difficilement appeler mon blog le blogdeguinness, leblogdepaulanermunich, leblogdevivelevinrouge, leblogdejaimelesmojitos, alors j'ai pris un nom de cocktail qui sonnait mieux.
Mais natürlich, je ne suis pas alcoolique et j'ai d'autres centres d'intérêt dans la vie, mais bon mes deux autres grandes passions dans la vie étant par exemple en matière culturelle, Dostoïevski et Bach, des titres pareils ça pouvait porter à confusion, non? (imaginez le blogdedostoievski)
Dur dur donc de commencer un blog, même si ça paraît hyper simple.
Bon demain, ou plutôt tout à l'heure ( déjà une heure et demie!) je tourne la page de l'introduction.
A bientôt donc.

Posté par Banana Bliss à 01:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]